Vienne, comme par magie

Cela faisait des années que l’on en parlait, on l’a enfin fait! Visiter la belle Vienne! Cette ville nous attirait par sa qualité de vie récompensée de nombreuses fois, ses sept siècles d’histoire et ses valses mondialement connues… et Vienne a été fidèle à ses promesses. Ce voyage a été bien plus beau que ce qu’on avait imaginé. Un coup de foudre comme on en a peu. Celui qui vous tombe dessus alors que vous ne l’attendiez pas.

Capture d’écran 2018-12-19 à 13.19.54.png

Pourquoi aller à Vienne?
Parce qu’on adore Paris et Rome et que, tout comme ces 2 villes, la capitale autrichienne nous a séduit par son noble passé. On y vient pour admirer ses palais et ses avenues grandioses, son Opéra mythique et ses ruelles romantiques…

Opera Vienne Exterieur

L’Histoire hante Vienne, des airs de Mozart et de Strauss y résonnent. Et l’année 2018 marque le centenaire de la mort de quatre des plus illustres Viennois, les peintres Gustav Klimt, Egon Schiele, le designer Koloman Moser et l’architecte Otto Wagner. Leurs oeuvres sont exposées dans les palais de la Sécession, du Belvédère et au musée des Beaux-Arts (le Louvre viennois). Autant de merveilles à admirer dans cette ville qui ruisselle d’or, de marbre et de cristal.

Capture d’écran 2018-12-19 à 12.39.51.png

Pourquoi à cette période?
Parce qu’à Vienne la féérie de Noël est prise très au sérieux.  Dès la fin novembre, l’ancienne capitale des Habsbourg se pare de ses habits de fête. Les guirlandes lumineuses ressemblent à des lustres en cristal, les arbres sont éclairés, la cité sent la cannelle et le vin chaud, les chorales enchantent les rues. C’est le moment idéal pour visiter Vienne.

Capture d’écran 2018-12-17 à 18.04.33.png

 

Pendant plus d’un mois, nombre de marchés de Noël sont installés ici ou là, apportant cette douce magie qu’on aime tant en cette période. Le plus grand, place de l’Hôtel-de-Ville, compte 150 chalets et une patinoire géante. Le plus traditionnel, dans le quartier de la Freyung, abrite une immense crèche. Celui de la place Marie-Thérèse, entre les musées des Beaux-Arts et d’Histoire naturelle, est le plus culturel, avec ses choeurs gospel. Dans le quartier Spittelberg, l’artisanat est moins conventionnel et plus travaillé, avec la présence de jeunes créateurs.

Capture d’écran 2018-12-17 à 17.50.13.png

 

Retour sur 3 jours dans la capitale Autrichienne entre airs d’opéra, musées et chants de Noël!

Jour 1

En moins de 2h d’avion depuis Paris, avec un survol des monts enneigés d’Autriche, nous atteignons Vienne. Les valises à peine déposées à l’hôtel Daniel, situé à quelques pas du Château du Belvédère , nous voilà déjà en route pour rejoindre le centre de la ville (Stephansplatz).

Capture d’écran 2018-12-19 à 13.05.23.png

La Cathédrale Saint Etienne (Stephansdom), épicentre de Vienne, est le plus grand édifice gothique de toute l’Autriche. De l’extérieur, elle frappe surtout par sa haute tour et par sa toiture colorée. Toute la zone qui entoure cette place est piétonne, ce qui nous permet d’arpenter les rues adjacentes, de laisser notre esprit voguer et de nous arrêter par moments pour profiter des jolies vitrines ou contempler l’élégant ballet des calèches.

IMG_0107.JPG

Il est temps d’ailleurs de monter à bord de l’une d’entre elles, pour sillonner la vieille ville et voyager comme au temps de Sissi l’impératrice. Bien installés sous un plaid douillet, nous profitons de ces 45 minutes de balade.

Capture d’écran 2018-12-19 à 13.08.41.png

Jour 2

Notre hôtel est situé à deux pas du Château Belvédère. On démarre donc cette deuxième journée par une balade dans ses jardins (en pente!). Ce jardin doit être merveilleux au printemps, avec les parterres de fleurs et les petits arbustes verdoyants. Le Musée abrite les plus belles toiles symbolistes de Gustav Klimt, et notamment le fameux Baiser. Et l’orangerie du Belvédère consacre une rétrospective à Egon Schiele, élève disciple de Klimt, peintre tourmenté à qui l’on doit  notamment le mouvement expressionniste.

Capture d’écran 2018-12-19 à 12.18.55.png

Capture d’écran 2018-12-19 à 12.21.37.png

Puis direction le Naschmarkt, le plus célèbre et surtout le plus appétissant de tous les marchés de la capitale. On y croise de nombreux locaux venus faire leurs emplettes pour les repas de fête. Etales de fruits, boulangerie aux bonnes odeurs de pain de seigle chaud, et de nombreux stands bio! On en profite pour manger sur le pouce.

Capture d’écran 2018-12-19 à 13.17.14.png

Après quelques kilomètres de marche et de découverte, nous voilà face à la mairie de Vienne, Rathaus, dont l’édifice imposant ressemble bien plus à celui d’un château qu’à celui d’une mairie. Majestueux, colossal, démesuré, sont les adjectifs qui le qualifient le mieux. On y retrouve d’ailleurs le plus grand marché de Noël de la ville, ainsi qu’une patinoire et de jolis petits chalets traditionnels où il fait bon s’arrêter déguster une gaufre et du vin chaud.

Capture d’écran 2018-12-19 à 12.51.35.png

La journée se termine dans le quartier des Musées (ou le « MQ »). Véritable prouesse architecturale qui marie du baroque et de l’architecture contemporaine, c’est un quartier piéton où cohabitent une vingtaine d’institutions culturelles, des restaurants, librairies, cafés… Sachez que c’est l’un des plus grands centres culturels au monde, 60 000 m2 !

Capture d’écran 2018-12-17 à 17.35.58.png

Au niveau des musées, vous vous doutez donc qu’il y a de quoi faire !

  • Le Musée Leopold qui abrite une grande collection Egon Schiele et Gustav Klimt. La grande salle d’entrée est immense, un superbe espace qui joue avec les ombres
  • Le fameux MUMOK, le musée d’Art Moderne, à l’architecture cubique étonnante.
  • En face du Musée de l’Histoire de l’Art, le Museum d’Histoire Naturelle, entre paléontologie, dinosaures, pierres précieuses, insectes rares, météorites et pièces inestimables d’archéologie… Trésors de collections de Rois, de trouvailles de Grands Voyageurs et des Explorateurs des siècles passés. Tout cela a toujours une belle emprise sur notre imaginaire !
  • L’Albertina, un beau musée d’Art et d’Histoire avec Da Vinci, Cezanne

Capture d’écran 2018-12-19 à 12.57.04.png

Jour 3

Séjourner à Vienne sans écouter un peu de Mozart ou visiter le célèbre opéra de la ville ? Impossible ! D’ailleurs, faites une petite pause dans votre lecture de cet article et laissez-vous porter par le son de cette playlist. Rien de tel que quelques notes de Mozart pour lire la suite de notre article.

Capture d’écran 2018-12-19 à 12.34.10.png

Après un délicieux brunch au Café Landtmann, véritable institution viennoise (dont on parle plus bas), direction l’Opéra. Où l’on peut s’initier à la musique classique et écouter l’Orchestre Mozart de Vienne, Les Petits Chanteurs de Vienne ou les Wiener Philharmoniker, considéré comme l’un des meilleurs orchestres au monde. Il est également possible, plusieurs soirs par semaine, d’écouter gratuitement les représentations à l’extérieur de l’Opéra qui sont retransmises sur un grand écran.

Capture d’écran 2018-12-19 à 12.25.20.png

 

Notre guide pratique pour Vienne

Capture d’écran 2018-12-17 à 17.53.45.png

 

Où séjourner? Hôtel Le Daniel
De la rue, le voilier perché sur le toit de ce bâtiment à la façade sixties attire le regard. Le ton est donné : délires créatifs et coolitude palpable dès le lobby ! Ici, les vélos (loués à la journée 5 €) sont suspendus au plafond et une caravane Airstream de 1952 transformée en chambre-cocon très design occupe le fond du jardin.
À partir de 70 € la nuit.

Capture d’écran 2018-12-17 à 17.21.18.png

Capture d’écran 2018-12-17 à 17.21.50.png

 

Où prendre un café (Viennois) ? Impossible de visiter Vienne sans céder à cette tradition. On s’offre une pause sur une banquette de velours rouge d’un café de la ville, où l’on s’attend à croiser Sigmund Freud ou Stefan Zweig ! Attention, on peut faire parfois une demi-heure de queue !

LE SAVIEZ-VOUS? Minute culture. Le café viennois se prépare par décoction, et non percolation. Il est porté à ébullition plusieurs fois et aspiré lentement avec une espèce de seringue. 

 

Café Central

img_2792

 

Café Demel Ambiance et décor 1800, ce café est très apprécié par les familles chiques de Vienne, ainsi que par les touristes. Vous pouvez prendre juste un café au bar, ou bien, installez-vous confortablement dans le salon à l’étage… Prenez place près de la fenêtre pour admirer la rue et les passants. Le service des Demelinerinnen – les serveuses chez Demel  est remarquable. 

img_2816

 

Café Landtmann

Face à Rathaus ( la mairie ), le Café Landtmann est très connu pour sa terrasse été comme hiver. C’est l’endroit parfait pour bruncher avant une grande journée de marche. Le service est impeccable, le décor somptueux. Impossible de passer à côté du célèbre café viennois dans cette institution !

Capture d’écran 2018-12-19 à 12.28.32.png

 

Où prendre un verre ?

Palmenhaus
Grande expérience : s’installer dans cette serre classée  pour boire un verre. Située dans le parc du château de Schönbrunn, cette oasis de rêve est le lieu idéal pour siroter un cocktail après une longue journée de marche dans les ruelles viennoises. Relax ! Le week-end, des fêtes mémorables sont organisées sous la verrière pour les néo-Sissi en plein trip impérial.

Capture d’écran 2018-12-19 à 12.12.57.png

 

So Vienna
Cet hôtel au design avant-guardiste dispose d’un bar restaurant avec une vue époustouflante sur la capitale autrichienne. Nous n’avons pas pu y monter, faute de places, mais l’endroit semblait incroyable.

Où diner? 

Motto am Fluss Restaurant
Posé sur le canal du Danube en lisière du 1er arrondissement viennois (à seulement 10 minutes de marche de la cathédrale Stephansdom), ce bâtiment rétro-futuriste aux allures de navire a réussi à s’imposer comme l’un des spots viennois « à la mode » s’inscrivant dans le temps. Les vues sur l’eau et le quartier de Leopoldstadt, le décor d’inspiration vintage, la cuisine gourmande puisant ses racines dans la diversité des gastronomies européennes (l’Italie et l’Autriche tiennent le haut du pavé ici) et l’atmosphère branchée (en particulier le soir) font de ce restaurant une valeur sûre de la scène culinaire viennoise.

 

Plachutta

Spécialisée depuis des années dans la tradition culinaire viennoise, la famille Plachutta, dont les restaurants aux boiseries et coloris verts ont essaimé dans le centre-ville, est célèbre dans tout Vienne pour ses deux plats phares, l’escalope viennoise mondialement connue – la fameuse Wiener Schnitzel, préparée ici telle qu’elle fut crée en 1857 pour le comte Joseph Radetzky, avec sa chapelure gonflée et sa salade de pommes de terre aux oignons – mais surtout le Tafelspitz (une recette proche du pot-au-feu français avec son bœuf bouilli et ses légumes), autre grande fierté de la cuisine autrichienne. Le reste de la carte suit exactement la même logique : tradition et qualité. Les amateurs de Tafelspitz ne manqueront pour rien au monde cette adresse dont on dit qu’on y sert le meilleur de la ville. Quant aux autres, ils pourront se mélanger avec les familles viennoises et les touristes pour goûter au meilleur de la cuisine locale.

 

 

Apprendre à danser la valse

Bien plus qu’une danse, c’est un art de vivre qui a cours ici depuis le XVIIIe siècle… Au cours Elmayer, une cinquantaine d’adolescents en costume, cravate et gants blancs pour les garçons, robe pour les filles, tournent consciencieusement sur le parquet d’une vaste salle lambrissée éclairée par des lustres en cristal. Ils s’entraînent en vue d’être sélectionnés pour le grand bal de l’opéra, retransmis à la télévision. Quelque 400 bals jalonnent la saison, dont la plupart se tiennent au palais de la Hofburg, de décembre à février. Et toutes les confréries ont le leur, des pharmaciens aux juristes, en passant par les cafetiers et les confiseurs, avec le très réputé BonbonBall. Il suffit d’une heure pour apprendre les rudiments de la valse à trois temps, lors d’un cours particulier ou collectif. Tenue de soirée exigée : robe longue pour madame, et smoking pour monsieur. Sinon, on reste à la porte !

 - Getty

 

 

Pour encore plus de magie, prévoyez de passer le Nouvel An à Vienne ! 

Si vous avez envie de terminer l’année 2018 avec joie et raffinement, c’est du côté de la capitale autrichienne que ça se passe ! Chemin de la Saint-Sylvestre, gala de danse, musique dans toutes les rues et feu d’artifice, tout est réuni pour que vous soyez au cœur des plus belles célébrations d’Europe ! À minuit, le bar en plein air de la Heldenplatz est l’endroit idéal pour admirer le feu d’artifice, un verre de champagne à la main.

Capture d’écran 2018-12-19 à 12.59.30.png

À tester absolument : comme le veut la tradition, tous les matins du 1er janvier, les Viennois se retrouvent sur la place de l’hôtel de ville pour écouter et regarder la diffusion en direct du concert du Nouvel An de la Philharmonie de Vienne. Un moment unique à accompagner de vin chaud. 

« All Art is Erotic » – Gustav Klimt

Capture d’écran 2018-12-19 à 12.08.57.png

 

IMG_0169.JPG

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s